La pollution plastique des océans


Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans. D'où vient la grosse majorité de ce plastique? Du matériel de pêche, notamment des filets laissés à la dérive. Ceux-ci représenteraient jusqu'à 10% du total des déchets marins.

Ces filets, on les appelle les "ghost nets" ou filets fantômes. Le problème? Quand ils ne sont pas récupérés, ils détruisent les éco-systèmes marins: tortues étranglées, poissons ou oiseaux marins pris au piège... Un fléau qui amène même certaines espèces marines au bord de l'extinction, comme le marsouin du Golfe du Mexique, dont il reste moins de 320 individus.


QUELLES SOLUTIONS?

LA LOI

Il existe des façons de lutter contre ce problème: par exemple durcir la réglementation, pour que le fait de se débarrasser d'un filet de pêche usé dans la mer coûte plus cher aux pêcheurs que de le recycler.

    LA RECUPERATION ET LE RECYCLAGE

      Une autre solution, c'est de récupérer en mer ces filets: ce sont souvent des associations, comme Healthy Seas, qui travaille avec notre fournisseur de tissus pour nos maillots de bain. Avec l'aide de plongeurs bénévoles, et la participation de pêcheurs, ils organisent de grandes collectes. Une fois récupérés, ces filets, très souvent composés de fils de nylon, peuvent être régénérés en nouveau nylon, et bénéficier d'une seconde vie ! En 2020, Healthy Seas a récolté 75.000kgs de filets de pêche.
      Et oui, nos maillots sont composés en partie de filets de pêche !

      L'EDUCATION

      Enfin, la dernière solution qui va de paire avec les autres: l'éducation. Healthy Seas intervient dans des écoles, pour éduquer les nouvelles générations et les sensibiliser à la pollution plastique.

       

      Image: https://blog.sinplastico.com/

      Image de couverture: Ben Hicks


      1 commentaire


      • Julie

        Super article ! Merci d’expliquer votre démarche et pourquoi elle est nécessaire, j’ai hâte de recevoir mon maillot :)


      Laissez un commentaire